CCAS

Le CCAS : Soutien aux formalités administratives

La municipalité se préoccupe d’aider la population à « mieux vivre » sur sa commune, à préserver son autonomie, à lui faire bénéficier d’un soutien permanent.

En cas de difficultés dans le domaine de la santé, des finances, de l’habitat, de la vie familiale, différents services sont mis à la disposition du public et des Saint-Jeannois au sein du CCAS.

Les bureaux sont ouverts de 8h30 à 12h et de 13h30 à 17h du lundi au vendredi.
Une permanence téléphonique est assurée jusqu’à 17h
En cas d’urgence (soir et week-end), la directrice est joignable au 06.10.18.26.95

Compétences et missions

Le C.C.A.S. est un établissement public administratif de constitution obligatoire dans chaque commune.
Il est dirigé par un Conseil d’Administration présidé de droit par le Maire.
Ce Conseil est composé de membres élus par le Conseil Municipal en son sein et de membres nommés par le Maire.
Il œuvre, en étroite collaboration, avec les services de l’Etat, le Département, la Caisse d’Allocation Familiale des Alpes Maritimes, toutes les caisses de retraites, la Croix Rouge Française, toutes les institutions locales, publiques et associatives ainsi qu’avec les bénévoles en faveur des plus démunis.
Le Centre Communal d’Action Sociale gère le service de maintien à domicile, les repas à domicile.
Il prend en charge les différentes demandes d’aide sociale.

Organigramme du C.C.A.S.

Président : Monsieur Jean-François DIETERICH : Maire de Saint-Jean-Cap-Ferrat
Vice-Président : Madame Martine VAGNETTI : Adjoint au Maire de Saint-Jean-Cap-Ferrat
Directrice : Madame Corinne ALLARI-CHELI

Membres du conseil d’administration :

Monsieur Yvon MILON : 1er Adjoint au Maire de Saint-Jean-Cap-Ferrat
Madame Nadine BRAULT : Conseillère Municipale
Madame Florence VIAL-FUNEL : Conseillère Municipale
Madame Anne-Marie FARGUES, Conseillère Municipale
Madame Nallidja MONCLUS, Conseillère Municipale
Madame Marie-Rose MILON
Madame Nadège BAGNASCO (Croix Rouge Française)
Madame Jacqueline CAPPA
Madame Christiane BOGNITCHEFF
Madame Sylviane TOCHE
Monsieur Robert GIANCECCHI membres.

 

L’aide sociale

Elle est mise en place à la suite d’une loi et ouvre droits aux personnes : Couverture Maladie Universelle, Allocation Personnalisée d’Autonomie, Aide Sociale aux Adultes Handicapées (frais d’hébergement en maison de retraite ou institution spécialisée)…..

Ces aides sont attribuées par le département ou d’autres organismes, mais le C.C.A.S. constitue le dossier ou peut participer à sa constitution.

Ces aides sont de différentes natures :

  • Allocation compensatrice pour aide constante d’une tierce personne (ACTP) ;
  • Allocation supplémentaire du Fond National de Solidarité (FNS) ;
  • Fonds de Solidarité pour le Logement des Alpes Maritimes (FSL) ;
  • Aide à domicile ;
  • Allocation Personnalisée d’Autonomie à Domicile (APA) ;
  • Couverture Maladie Complémentaire (CMC) ;
  • Couverture Maladie Universelle (CMU) ;
  • Prise en charge des frais d’aide à domicile pour les personnes âgées et handicapées (caisse de retraite, aide sociale, mutuelles) ;
  • Prise en charge des frais d’hébergement (Foyer Logement, Résidence de Retraite, Institution Spécialisée …) ;
  • Allocation Solidarité Personnes Agées (ASPA) ;
  • Aide aux tâches administratives diverses ;
  • Aide à l’établissement des différents dossiers sociaux ;
  • Allocation de Prestation de Compensation du Handicap (APCH) ;
  • Allocation aux Adultes Handicapés (AAH) ;
  • Télé-assistance ;
  • Cartes d’Invalidité ;

Macaron sur véhicule.

Les aides à domicile ou auxiliaires de vie sociale

Le service des aides à domicile et assistante de vie sociale est destiné aux personnes retraitées ou handicapée à 80% si leur état de santé nécessite un maintien à domicile. Ce service est cofinancé par les caisses de retraite, l’usager, le Conseil Départemental, Mutuelles, etc…

Il consiste à l’envoi d’une aide à domicile ou assistante de vie sociale qui effectuera les tâches nécessaires au maintien à domicile : entretien courant du logement, courses, préparation du repas, entretien du linge, promenade, compagnie, petites tâches administratives simples. Ce service n’est pas chargé des gros travaux ni de soins relevant d’actes médicaux.

L’aide à domicile ou assistante de vie sociale assure également, par sa présence, une relation humaine attentive et préserve un lien social.
Les aides à domicile interviennent du lundi au vendredi.

 

Le service d’aide et d’accompagnement à domicile (SAAD) mettra une aide à domicile ou une auxiliaire de vie sociale (en fonction des besoins) qui interviendra au domicile de la personne accompagnée et accomplira ou aidera à accomplir les tâches ménagères que cette dernière n’est plus en mesure de faire.

Les aides à domicile interviennent du lundi au vendredi.

 

TARIFS : Aide à domicile – Assistantes de vie sociale

TARIF HORAIRE

Caisse Nationale d’Assurance Vieillesse (CNAV)
Tarif National
20.80 €
Allocation Personnalisée d’Autonomie (APA) 19.51 €
Direction Générale des Services Départementaux

Service des Politiques de l’Autonomie des Personnes Agées (Aide Sociale)

1.92 €

 

Les repas à domicile

Pour les personnes retraitées ou handicapées, des paniers repas sont livrés tous les matins du lundi au vendredi (les repas du jeudi sont livrés avec ceux du vendredi, le vendredi sont livrés les repas du samedi et dimanche).
Conçus par une diététicienne, ils contiennent pour le déjeuner, une entrée, un plat de résistance et son accompagnement, fromage et dessert ainsi qu’une demi-baguette de pain. Pour le soir une soupe ou un potage et un entremet. Des paniers repas avec des régimes spécifiques (sans sel, sans sucre) sont également disponibles.
Sa mise en place est rapide et chacun peut choisir les jours où les repas devront être livrés.

TARIFS PORTAGE DE REPAS A DOMICILE

(Sans prise en charge)
Décision du Conseil d’Administration

Tarif au titre de l’aide sociale 1.92 €
Revenus supérieurs à 800 € : Repas du midi : 100 % BIO : 4 Composantes Prix bénéficiaire : 5,03 €
Revenus supérieurs à 800 € : Repas du soir : 100 % BIO : Un potage avec une collation Prix bénéficiaire : 2.51 €

 

La téléassistance

Le dispositif téléphonique de télé-assistance permet en appuyant sur un bouton inséré dans un bracelet ou un collier d’alerter des services médicaux qui peuvent réagir 24h/24 7j/7 c’est un système particulièrement rassurant pour les personnes dépendantes et leur famille.
Les personnes âgées ou handicapées, peuvent obtenir du Conseil Général des Alpes Maritimes ce dispositif qui peut être également assuré par des organismes privés.

PLUS D'INFOS

Adresse

21 Avenue Denis Séméria

Téléphone

04 93 76 51 00

Télécopie

04 93 76 51 13

E-mail

ccas@saintjeancapferrat.fr